Brantôme fantôme, fourmi qui rit.

Vous l’aurez remarqué mais mon crap-phone de secours m’empêche d’écrire de longs messages. C’est frustrant, mais l’exercice rédactionnel est intéressant.

Aujourd’hui j’ai traversé un village zombie. Brantôme a certes de belles maisons et une Abbaye incroyable, le tourisme l’a envahi comme de la mauvaise herbe. Au point que les étrangers y tiennent eux-même leurs propres magasins de vêtements.

J’ai fui vers la campagne. Posé ma tente très tôt sous un temps très beau. Avec les fourmis et les araignées on discute de la forme des nuages.

Surprenamment, on est toujours d’accord.

Posted from Brantôme, Nouvelle-Aquitaine, France.

One thought on “Brantôme fantôme, fourmi qui rit.”

  1. Je lis tout tes posts! Ca me fait tellement marer! Tu mets quoi comme drogue dans ton thé mon baboo!!! Bonne continuation!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *